Tout-le-Monde-Peut-Investir.com

NOUVEL ARTICLE PUBLIÉ

Les 13 principales étapes d’un achat immobilier (Partie 2)


Tout le monde peut investir
Les principales étapes d’un achat immobilier (Partie 2)

<<De l’idée à la signature de l’acte authentique chez le notaire>>

Ces différentes étapes sont valables aussi bien pour  un projet d’investissement locatif que l’achat d’une résidence principale. Pour lire la première partie de cet article cliquez ici

7.L’accord de principe de la banque  

Une fois que l’établissement bancaire a reçu  tous les documents nécessaires ( par  votre courtier ou par vous directement) pour analyser votre demande de crédit, il va les regarder de près. L’établissement bancaire va ainsi s’assurer que les documents correspondent aux informations que vous lui avez livrées lors de la première prise de contact. Ensuite, il procédera  à des analyses financières pour apprécier la solidité de votre budget. Puis , il mesurera  votre capacité d’épargne et votre solvabilité. Si tous les voyants sont au vert, c’est seulement à ce moment-là qu’il vous donnera ce que l’on appelle un  accord de principe. Cela ne correspond pas encore à l’offre de prêt définitive mais vous en êtes proche. De votre côté, vous pourrez ainsi rassurer le vendeur du bien immobilier.

La banque s’accorde un délai plus ou moins long pour l’acceptation, ou non, de votre crédit. Cet accord de principe est indispensable dans la poursuite de votre projet. Il vous est possible d’obtenir plusieurs accords de la part des banques pour ne finalement choisir que la proposition qui vous conviendra le mieux. Notez bien que l’accord de principe ne vaut pas grand chose car la banque peut changer d’avis surtout quand  l’organisme de garantie de prêt (tel que crédit foncier )  n’accepte pas votre dossier de prêt. Cliquez ici pour voir un exemple d’accord de principe
Notez bien :  Vous devez à cette étape inscrire une assurance de prêt (en cas de perte d’emploi …)

8.L’ouverture d’un compte auprès de la banque sélectionnée   

L’étape  qui suit l’accord de principe est l’ouverture du compte auprès de la banque que vous avez choisie, seulement si  vous n’êtes pas encore client chez elle. D’une manière générale, la banque prêteuse vous demandera de domicilier vos revenus chez elle, mais cela n’est pas obligatoire.

9. Edition de l’offre officielle de prêt par la banque  

L’offre de prêt désigne le contrat de prêt ou le document que vous adresse la banque et qui précise toutes les conditions de votre crédit. La rédaction de l’offre de prêt est strictement réglementée. De nombreux éléments doivent y figurer : la nature du prêt, son montant, la durée d’emprunt, le coût total du crédit ainsi que la nature et le coût des frais annexes (garanties, assurances…).

10. Le délai de réflexion 

Après la réception de votre offre de prêt,  la loi vous impose un <<délai de réflexion>>.  Il s’agit d’un délai minimum de  11 jours  dont vous disposez pour accepter ou refuser une offre de crédit après réception de celle-ci. Ce délai est obligatoire et ne peut être réduit.
Notez bien que la durée maximale de validité de l’offre de prêt est de 30 jours.

11. L’acceptation de l’offre de prêt 

Au terme des 11 jours de réflexion légal, vous pouvez renvoyer l’offre de crédit à la banque signée et ce, avant la date d’expiration de validité de l’offre, fixée par la banque. Une fois l’offre de prêt retournée, vous vous engagez définitivement à souscrire votre emprunt auprès de la banque choisie. De même, la banque ne peut plus revenir sur l’acceptation de votre crédit immobilier ni sur les conditions consenties.

12. La signature de l’acte authentique chez le notaire

C’est le grand jour, le jour de  la signature de l’acte qui fera de vous le nouveau propriétaire du bien. Cet acte officiel est rédigé par un(ou deux) notaires et signé en leur présence.
Le vendeur et l’acheteur peuvent  avoir chacun leur notaire: ils peuvent aussi avoir le même notaire.

Pendant ce rendez-vous qui réunit : le(s) vendeur(s) , le ou les acheteurs, le(s) notaire(s),  le notaire  lira les actes officiels, déclinera les identités  du ou des vendeur(s) ainsi que celles  du ou des acquéreurs.

A la fin de la signature, le notaire remet  au nouveau propriétaire un titre de propriété provisoire qui est aussi appelé attestation de propriété. L’acquéreur recevra le titre de propriété définitif dans quelques mois

(entre 2 et 3 mois).

13. Le remboursement mensuel du prêt

Un mois après la signature de l’acte de vente, vous rembourserez votre 1ère mensualité. Celle-ci est constituée du remboursement du capital , des intérêts et de l’assurance.

Si cet article vous à plus, merci de laisser vos commentaires

Je vous donne rendez-vous sur les prochains articles.

À votre succès !

Ely Prince ADICOLLE
Du blog: tout-le-monde-peut-investir.com

Les 13 principales étapes d’un achat immobilier (Partie 1)

Tout le monde peut investir
Les principales étapes d’un achat immobilier

<<De l’idée à la signature de l’acte authentique chez le notaire>>

Ces différentes étapes sont valables aussi bien pour  un projet d’investissement locatif que l’achat d’une résidence principale.

1. Définir son projet :
Définir son projet est l’étape essentielle, un projet bien définit à 98% de chances de réussite.
Quel est votre projet immobilier?

Il s’agit  ici de définir votre projet immobilier,  en répondant à ces différentes questions :
- Votre projet est-il  un investissement locatif ?
– Est-ce l’achat de votre résidence principale?

Quelles sont vos possibilités financières ?
A  ce stade de réflexion, il est nécessaire de connaître votre capacité d’emprunt;  c’est à dire vous devez prendre un rendez-vous avec votre banquier ou une autre banque. Lors de ce rendez-vous, vous pourrez  faire des simulations afin de savoir quelle enveloppe vous disposez.

(J’ai fait un article à ce sujet,  que je vous conseille de lire en cliquant sur le titre <<Connaître sa capacité d’emprunt, un pas vers son 1er achat immobilier !>>)
Connaître votre enveloppe vous permettra de visualiser vos possibilités.

Une fois que vous connaissez votre enveloppe, la question à se poser  est :

Quel type de bien immobilier voulez-vous?

-Parkings, Box
-Appartements : Studio, 2 pièces, 3 pièces,  4 pièces,…
-Maison

Bien entendu, la  réponse à cette question est conditionnée par vos possibilités financières. Par exemple, si vous avez une enveloppe de cent mille euros (100.000), vous n’allez tout de même pas envisager d’acheter un bien immobilier  de deux cent mille euros(200.000) ?

Quelle est la zone géographique ?
Le choix de la ville est très important, que ce soit pour investissement locatif que pour la résidence principale.

Pour l’investissement : Il y a un certain nombre de paramètres  à prendre en compte : les transports, épicier, boulangerie, centre commercial, hôpital, bref proche de toutes commodités.

Pour résidence principale : Selon vos goûts, il y a certains points  à prendre en compte biensûr selon votre situation familiale. Par exemple, si vous êtes marié,  il faut voir s’il y a une crèche pas très loin, une école, un collège etc…

Voulez-vous acheter dans le neuf ou dans l’ancien ?
(J’ai fait un article à ce sujet, que je vous conseille de lire en cliquant sur le titre <<Acheter dans l’ancien ou dans du neuf >>)

2. Recherche du bien immobilier
-Il y a plusieurs possibilités qui s’offrent à nous aujourd’hui avec internet pour la recherche de  biens immobiliers. Il y a plusieurs sites internet de référence aujourd’hui tel que :

www.seloger.com

www.century21.fr

www.erafrance.com

www.logic-immo.com

www.leboncoin.fr

Ces sites sont généralement équipés des fonctionnalités d’alerte : je vous conseille de les utiliser(ou de vous abonner) pour recevoir les alertes mails quand un bien correspondant  à vos critères,  est entré dans leurs bases de données.

- Vous pouvez aussi vous rendre dans les agences immobilières près de la zone où  vous souhaitez acheter.

3. Faire une proposition d’achat au vendeur

L’offre d’achat ou « proposition d’achat » d’un bien immobilier est un document sur lequel l’acheteur  souhaitant  faire l’acquisition inscrit sa proposition. Elle se présente sous forme d’une lettre que l’acheteur potentiel  écrit  à l’attention du  vendeur en présentant les conditions auxquelles il souhaite acquérir le bien visité.

L’offre formulée est écrite et contient généralement un prix inférieur ou identique à celui fixé par le vendeur, et souvent un délai de validité de 1 ou 2 semaines, au terme duquel l’offre devient caduque.

Le vendeur est libre de refuser cette offre si le prix proposé par le potentiel  acquéreur est inférieur à celui initialement fixé, ou de faire une contre-proposition.

Si le vendeur accepte les conditions de l’offre, le potentiel  acquéreur est engagé. On considère en effet que dès l’instant qu’il y accord sur « les conditions  et sur le prix », la vente est formée.

L’acheteur ne peut alors librement renoncer à l’acquisition du bien sans engager sa responsabilité, et risquer de se voir réclamer des dommages et intérêts, à moins de faire valoir:

  • une condition suspensive qui aurait été prévue dans l’offre,
  • ou son droit de rétractation dont le délai est de 7 jours.

Que trouve t-on dans la proposition ? : Votre état civil, votre salaire, l’adresse du bien, le prix initial du bien, le prix que vous proposez, les arguments qui soutiennent votre proposition.

Comment  la faire parvenir au vendeur ? : Peut être envoyer par la poste (pas besoin de l’envoyer par courrier recommandé ) ou par mail, ou remis en main propre.  Exemple de proposition d’achat.

4. La signature du compris de vente
C’est l’acte par lequel les deux parties  s’engagent:  le  vendeur s’engage à vous vendre son bien immobilier et vous,  à l’acheter. Le compromis de vente précise également les conditions de votre transaction (notamment prix et délais) et est généralement assorti du versement d’un acompte représentant 10% du prix de vente du bien(pas toujours 10%, il m’est arrivé de verser 2%).

5. La recherche du crédit
La recherche du financement est une partie importante du projet d’acquisition, car si vous n’avez pas de financement votre projet ne peut aboutir.  Je suppose que vous avez  déjà au préalable eu connaissance de votre enveloppe ou votre  capacité d’emprunt dont nous avons parlé plus haut.

Comment recherche-t-on les finances pour son acquisition immobilière ? (Ceci fera l’objet d’un prochain article)
Il s’agit d’optimiser sa recherche de prêt, mais pas seulement avoir un prêt, mais avoir un prêt avec les meilleures conditions ainsi que le meilleur taux du marché.
En général il existe deux manières de procéder :
« en direct avec votre banquier » ou  » par un courtier »

Pour en savoir plus vous pouvez lire mon article « Trois choses à savoir pour financer votre acquisition immobilière« 

6. Le montage du dossier
Une fois que vous avez choisi par qui vous allez passer (banque ou courtier) , il vous faut monter votre dossier, c’est-à-dire  fournir à la banque ou au courtier, les justificatifs relatifs à votre projet immobilier ( Les 3 derniers bulletins de paie, les 3 derniers relevés de compte , contrat de travail …).

Découvrez la suite (7. L’accord de principe de la banque, 8. L’ouverture d’un compte auprès de la banque sélectionnée, 9. Edition de l’offre de prêt par la banque, 10. Le délai de réflexion, 11. L’acceptation de l’offre de prêt, 12. La signature de l’acte authentique chez le notaire, 13. Le remboursement mensuel du prêt )  dans la 2ème partie.

Si cet article vous à plus, merci de laisser vos commentaires

Je vous donne rendez-vous sur la 2ème partie.
À votre succès !

Ely Prince ADICOLLE
Du blog: tout-le-monde-peut-investir.com

Trois choses à savoir pour financer votre acquisition Immobilière

Trois choses à savoir pour financer votre acquisition Immobilière:

1. N’allez jamais voir votre banque en premier pour la demande de prêt(sauf pour connaître votre enveloppe): faites le tour des banques concurrentes et allez voir votre banquier en sachant déjà ce que vous propose chacun des concurrents.

2. Votre banquier est un gestionnaire de comptes et non un spécialiste de crédit! Il peut accorder un crédit mais ce n’est pas son but premier. En effet, il doit rendre compte à sa hiérarchie pour des multiples validations.

3. Passez par un « bon » courtier en crédit immobilier. Notez bien ce détail « bon » courtier…Oui, certains ne sont pas du tout compétents!
Le travail du courtier est de vous trouver le crédit: il est rémunéré pour ça . En général, il traite avec le siège des banques directement en ramenant plusieurs dossiers.

Les 9 principes fondamentaux qui assureront votre succès dans l’immobilier

Immobilier
Les  9 principes  fondamentaux  qui assureront votre succès  dans l’immobilier

  • Se former
  • Ne jamais acheter un déficit : Comprendre les notions Actifs / Passifs
  • Définir son projet d’investissement
  • Apprenez à négocier
  • Ciblez la zone géographique
  • Osez faire le pas
  • Visitez plusieurs biens
  • Persévérez
  • Apprenez à bien louer

Connaître sa capacité d’emprunt, un pas vers son 1er achat immobilier !.

Connaître sa capacité d’emprunt, un pas vers son 1er achat immobilier !. 

Calcul de la capacité d'emprunt

Connaître sa capacité d’emprunt

Vous entendez souvent parler des expressions « Capacité d’emprunt » ou « Taux d’endettement », ces termes sont familiers pour certains, et pas du tout pour d’autres, pourtant c’est un élément essentiel pour commencer votre projet immobilier (résidence principal ou locatif).

Suite aux échanges que j’ai eu avec plusieurs personnes qui me demande « Je veux acheter mon logement principal, je ne sais pas, par où commencer ? ».

D’autre disent « Je suis déjà propriétaire de ma résidence principale, je veux faire un achat pour un investissement locatif, quel serait le bon produit ? Par quoi commencer ? »
Ma réponse : Avant de se lancer dans toute opération immobilière, il est essentiel de connaître son enveloppe, c’est-à-dire jusqu’à combien les banques peuvent vous  prêter ? Autrement dit connaître sa capacité d’emprunt.

Qu’est-ce que la « capacité d’emprunt » ?

Encore appelé « taux d’endettement », la capacité d’emprunt est le montant maximum du prêt qu’une banque peut vous prêter pour un achat immobilier.

La capacité d’emprunt correspond au montant maximum du prêt que vous pouvez obtenir en fonction de votre faculté de remboursement (Vos revenus).  Elle est étroitement liée à votre situation financière.  Elle varie en 30% et 33% selon les banques.

Comment donc calculer ma capacité d’emprunt ? 

La formule :
Capacité d’Emprunt =(Salaire*33)/100

Exemple :
Capacité d’Emprunt =  (1600 * 33) /100 = 528

Pourquoi est-ce important de connaître « sa capacité d’emprunt »?

  1. Cela permet de connaître votre enveloppe, c’est-à-dire le montant maximum qu’une banque peut vous  prêter.
  2. Cela permet de planifier de manière cohérente et raisonnable vos futures acquisitions, qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation ou bien d’un prêt immobilier.
  1. Cela permet de savoir sur quel type de bien immobilier

Cas pratique

Salaire : 1600 €

Mensualité maximum : 528 €
Taux annuel : 3,0 %
Durée du prêt : 20 ans

calcul

Vous pouvez  calculez votre capacité d’emprunt en ligne en cliquant ici.

Si cet article vous à plus, merci de laisser vos commentaires

Je vous donne rendez-vous sur les prochains articles.

À votre succès !

Ely Prince ADICOLLE

Du blog: tout-le-monde-peut-investir.com

Celui qui la possède, réussira certainement !

Celui qui la possède, réussira certainement

Celui qui la possède, réussira certainement

Elle fait partie des choses qui transforment la vie des Hommes.

Celui qui la possède a un avantage certain sur celui qui ne la possède pas.

Elle est méprisée par beaucoup, pourtant, c’est elle qui permet de faire la différence entre les bons et les moins bons investisseurs.

Elle va bien au delà de l’immobilier, dans bien d’autres domaines de la vie courante.

Elle rend libre toutes les personnes qui la possède.

Elle distingue, elle propulse…

Quand quelqu’un la possède, les gens seront prêts à payer cher pour l’avoir.

Elle vaut véritablement de l’or.

A votre avis qui est-ce ?

Vous l’aurez compris ce sera à vous de trouver la réponse!

Celui ou celle qui trouvera la bonne réponse recevra une surprise.

Merci de laisser vos réponses en commentaires d’article sur le blog.

À vous de jouer

Vos premiers pas pour devenir investisseur immobilier.

Vos premiers pas pour devenir investisseur

Vos premiers pas pour devenir investisseur

Nous avons vu dans l’un de mes articles précédents que tout le monde a le germe d’ investisseur c’est à dire que <<Tout le monde peut devenir investisseur>>
Aujourd’hui dans cet article, nous allons voir ensemble quelles sont les étapes pour devenir investisseur.
1. Acceptez la vérité selon laquelle, chaque être humain a les germes d’un investisseur :<<Croire que vous pouvez vous aussi devenir investisseur immobilier>>
2. Décidez de vous défaire des préjugés : Selon l’environnement dans lequel nous avons grandi et/ou dans lequel nous vivons aujourd’hui, nous avons été conditionné à croire à certaines fausses vérités:
- L’investissement immobilier est réservé aux riches: Faux

– Pour acheter dans l’immobilier il faut avoir beaucoup d’argent : Faux

- L’immobilier ne réussit pas à certaines races : Faux
- Mes parents n’ont jamais été propriétaire, donc moi non plus : Faux
Décidez donc de refuser de croire à ces idées reçues.
Le meilleur moyen de se défaire des préjuges c’est de se former. Oui, vous devez remplacer le script (système de pensée) que vous avez aujourd’hui  pour une nouvelle manière de penser.
3.   Apprenez sur l’immobilier avant d’investir : <<Se former>>
Beaucoup me demande comment?
Il existe plusieurs moyens à votre disposition.
- Par les livres sur l’immobilier
- Par les blogs comme www.tout-le-monde-peut-investir.com par exemple, mais il y en a pleins d’autres .
- Par les vidéos gratuites sur internet
- Par les webinaires (gratuits / payants)
- Par les formations en présentielles ou en ligne
- …
4. Côtoyez des investisseurs 
Pour un débutant me dira << Je connais aucun investisseur dans mon entourage >>
Je lui répondrais alors de:
- Créer lui-même un réseau
- S’abonner à des blogs, YouTube ,Facebook qui parlent de l’investissement.
Il a été prouvé que les personnes avec qui vous êtes en connexion, influencent votre vie dans ce domaine précis
5. Définissez votre projet d’investissement.
Par quoi voulez-vous commencer ? une place de parking ? un appartement?
Est-ce un box? Un lot de place de parking?
Est-ce un studio? un 2 pièces ?
….
6. Définissez votre type d’investissement 
Allez-vous faire de la location classique?
Avez-vous pensé à la location meublée? La location saisonnière?
( Dans un prochain article, je vous parlerais en détails de chaque type d’investissement)
7. Décidez de passer à l’action
- Ciblez votre zone géographique
- Recherchez les biens
- Visitez plusieurs biens
- Faites une proposition de prix
- Signez le compromis de vente
- Recherchez le crédit
- Acceptez l’offre de prêt
- Signez chez le notaire
- Remboursez vos mensualités
(Je vous parlerais plus en détails de ces différentes étapes prochainement )
En résumé, voici les quelques éléments qui changeront votre vie si vous commencez à les mettre en pratique .
Je vous invite à relever des défis:
- Engagez-vous à acheter et à lire un livre sur l’immobilier
- Abonnez-vous à la newsletter de tout-le-monde-peut-investir.com et aussi à d’autres blogs si vous le voulez.
Je vous donne rendez-vous sur les prochains articles.
À votre succès !
Ely Prince ADICOLLE

 

Devenir investisseur immobilier mythe ou réalité?

 mythe_realite_investissement

Croyez-vous vraiment que tout le monde peut devenir investisseur immobilier?

Certains me diront oui, d’autres non, tout dépend de ce qu’ils associent aux mots « investisseur » et « immobilier ».

La très grande majorité des gens a des préjugés sur le mot « investisseur ». Pour certains, ce mot fait peur, soit disant qu’il comporte beaucoup de risques.

Pour d’autres, l’investissement est uniquement réservé aux riches et par conséquent vous ne pouvez investir dans l’immobilier que si vous êtes riche ou héritier.

Rassurez-vous! Il y a tout juste trois années en arrière, je pensais exactement comme eux, mais j’ai du faire un travail énorme sur moi-même pour sortir de ces préjugés.
Eh oui, en effet ce ne sont que des préjugés…

Tiens parlons-en, c’est quoi un préjugé?
Un préjugé est une idée reçue ou une opinion non fondée adoptée et admise sans démonstration. Généralement, en l’absence d’information ou d’une expérience palpable. Effectivement, plusieurs personnes sont tenues captives des préjugés .
Croyez-moi je pense sincèrement que tout monde peut investir .

Mais il y a quelques conditions à respecter au préalable que nous verrons dans un prochain article.

Avant toute chose , il est important de donner une définition au mot « investisseur « .

Voici donc ma définition
Un investisseur est celui qui place une graine quelque part et qui s’attend à une moisson/une récolte.

En quoi réalisez-vous qu’en chaque être humain il y a ce côté investisseur?
Chaque fois que vous rendez service à quelqu’un, consciemment ou inconsciemment, vous vous attendez à un retour d’une manière ou d’une autre de cette personne (une reconnaissance, un petit merci …) : vrai ou faux?

Certain me diront que << Moi, je n’attend rien en retour quand je rends un service >> .

C’est faux , vous n’êtes pas vrai avec vous-même , car ce désir ou ce besoin de recevoir en retour est légitime et naturel.

Que retenons nous du cas pratique précédent ?
Nous retenons que chaque être humain à des germes d’ investisseur selon la définition que j’ai donné plus haut . Cependant, beaucoup l’ignorent ou ne veulent pas admettre cette vérité.

La première des conditions pour devenir investisseur, c’est qu’il faut croire que vous avez l’âme d’un investisseur. En effet, vous avez des prédispositions naturelles pour investir qui ne demandent qu’à être développées.

Engagement – Je vous invite à partir d’aujourd’hui à:
*Croire que vous pouvez, vous aussi devenir investisseur.

*Décider de défaire les préjugés (Comment? dans un prochain article…)

Je vous donne rendez-vous sur les prochains articles.

À votre succès !

Ely Prince ADICOLLE
Du blog: tout-le-monde-peut-investir.com

Laissez vos commentaires si l’article vous a plu.

Acheter dans l’ancien ou dans le neuf ?

Achat neuf ou ancen

Amandine : Bonjour EPA, merci pour l’opportunité que tu nous donnes de poser les questions sur l’investissement immobilier.

Je voudrai faire mon premier achat immobilier pour investissement, mais je ne sais pas trop. Dois-je acheter dans le neuf ou dans l’ancien? Que peux-tu me conseiller?

Ely Prince A : Je suis content que tu aies décidé de faire le pas.

Pour répondre à ta question <<Acheter dans l’ancien ou dans le neuf?>>, voici quelques éléments de réponse:

Avant tout, je tiens à préciser qu’il n’ y a pas une réponse absolue: tout dépend de toi.

Il faut savoir que:
*Le neuf dans l’immobilier correspond à des logements construits entre maintenant et il y a 5 ans maximum.
*Le neuf correspond aussi à l’achat sur plan.
*L’ ancien dans l’immobilier correspond à des logements construits il y a plus de 5ans.
*Dans le neuf les prix sont supérieurs de 20 à 30% par rapport au prix de l’ancien
*Toujours dans le neuf, les possibilités de négocier le prix du bien sont minimes voire quasi inexistantes. Alors que dans l’ancien, les marges de négociation sont considérables.
Ce qu’il faut avant tout retenir, c est que le but de l’investissement immobilier, est d’avoir une rentabilité élevée et ce n’est pas toujours possible avec du neuf car le prix d’achat est déjà élevé.

Mon conseil pour investir, c est d’acheter dans l’ancien.

Amandine : D’accord , Merci !

Ely Prince A : Ben de rien !

Je suis étudiante et intéressée par l’investissement immobilier

place de parking

Ninelle : Je suis étudiante et intéressée par l’investissement immobilier mais je ne suis pas en CDI , Par quoi puis-je commencer? Que peux-tu me conseiller ?
Ely Prince : Très bonne question, ce qu’il faut savoir c’est que vous-pouvez investir dans l’immobilier sans être en cdi .
Par exemple vous pouvez acheter une place de parking ou un box que vous allez mettre en location.
Je te conseille de faire de petit job et de mettre de côté pour atteindre la somme nécessaire pour acheter une place de parking pour mettre en location.
Ninelle : Merci !
Ely Prince : De rien, bon courage !

Page 4 sur 41234
Chargement...